Le petit écho de l'âge d'or

30 juin 2011

Le Printemps

Les Perce-neiges n'ont pas attendu la date du calendrier pour annoncer les printemps. Déjà, les petites clochettes blanches pointent le bout de leurs pétales et retrouvent les primevères et les crocus aux multiples couleurs. Bientôt, les jonquilles et les narcisses rivaliseront de beauté. Et puis "je t'aime, un peu, beaucoup, à la folie..." C'est ce que nous disent les petites pâquerettes qui côtoient de minuscules fleurs bleues et blanches. Les forsythias préparent leurs rayons de soleil à travers leurs feuilles. Dans un proche avenir, ils illumineront haies et pelouses. Les tulipes et les jacinthes suivront. Les lilas sont en bourgeons et les cognassiers du Japon vont nous faire découvrir leurs jolies fleurs roses. Et surtout, n'oublions pas toutes les autres fleurs plus belles les unes que les autres et qui nous soûleront, si merveilleusement de leurs couleurs et de leurs délicieux parfums. Et l'herbe et les arbres qui reverdissent! Ecoutons les oiseaux qui nous charment de leurs mélodies. Admirons les jolis papillons et autres insectes qui dessinent des arabesques dans l'air. Le muguet parfumera le joli mois de mai. Et ce joli printemps nous prépare un été tout doré! Profitons en!

Josette

Posté par atelierjournal à 11:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Témoignage d'hiver...

Aujourd'hui, jeudi, on a le droit de rester un peu plus longtemps au lit. Pas d'école! On n'ouvre pas encore nos yeux, bien au chaud sous l'édredon gonflant que maman a confectionné.

Tic, tac, tic, tac, dit la grande horloge contoise. Quelle heure est-il? Peu importe. Le lit est douillet et on est si bien. Et cette odeur de chicorée qui boue dans le lait, qui vient chatouiller nos narines depuis la cuisine!

Dehors pas de bruit! Silence complet! La nature semble bien endormie. La brique entourée de son papier journal et qui a servi à chauffer notre lit, hier soir, a gardé la tiédeur des draps. 

Oui, mais il faut quand même bien ouvrir nos quinquets! Oh comme c'est joli! La nuit a déposé de magnifiques bouquets de grandes feuilles blanches sur les vitres! C'est tout gelé mais on n'a pas froid. Vite à la cuisine! Hum! Miam, miam! Les bonnes tartines à tremper dans le grand bol de lait à la chicorée!

Un petit coup d'oeil à l'extérieur. La cour, les champs, les maisons, les arbres sont recouverts de neige. 

Après la toilette, quelques travaux ménagers pour aider maman. Ah! les devoir aussi! Vivement cet après midi! Programme: luge, bonhommes de neige, bataille de boules de neige, glissades, chemins, igloos, tunnels, portraits dans la neige. Mais aussi cuisses rougies par le froid. Pas encore de pantalon! Peu importe! On recommencera jeudi avec les enfants du village. 

Avant cela, on n'oublie pas la soirée de samedi. Et oui, veillée avec les voisins. Les hommes jouent aux cartes, les femmes tricotent, papotent, rient tout en surveillant leurs rejetons et les châtaignes qui cuisent sur la cuisinière où brûle un bon feu de bois. Et les enfants, me direz-vous, que font-ils? Ils écossent les haricots secs récoltés pendant l'été. Ou encore, ils enfilent les feuilles de tabac sur un long fil pour les faire sécher ou ils mangent les châtaignes et les gâteaux que les mamans ont confectionnés. Les plus petits s'endorment. Le chien dort près de la cuisinière et le chat est bien installé sur une chaise et ronronne, ronronne, ronronne...

Quelle belle soirée de sérénité, de convivialité et d'amitié! 

C'est merveilleux l'hiver, non? 

 Josette

Posté par atelierjournal à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Aimez-vous chanter?

Alors, venez nous rejoindre dans la joie et la bonne humeur, au sein des deux chorales Delloises: "La Clé de Sol" et la "Chorale de l'Union Delloise". 

La Clé de Sol, sous la houlette de Madame Christiane Theurillat, forte d'environ 60 choristes, a été créée en 1983. 

La Chorale de l'Union Delloise créée il ya une trentaine d'année se produit sous la driection de Madame Geneviève Nappez. 

Le répertoire de ces deux ensembles est très varié: classique, variété, folklore, chants de Noël, chansons en langues étrangères...

Vous pouvez les applaudir dans des manifestations diverses: Fête de la musique, Rétina, Téléthon, Fêtes de Noël, oeuvres caritatives....

"Mais je ne sais pas chanter!" nous direz-vous. Mais si, mais si! Inutile d'être "la Callas" ou le "grand Caruso"!

Comme dit si justement la chanson " Il suffit d'aimer". 

Voyez, ce n'est pas sorcier! Alors, vite, vite, vite, accourez C'est avec plaisir que nous vous accueillerons!

Renée, Marie-Claire et Josette. 

Pour tout renseignement:

La Clé de Sol: 03 84 54 16 70

L'Union Delloise: 03 84 36 17 29

Posté par atelierjournal à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Hum, Miam, Miam!..

Gourmets et gourmands vous avez pu aussi bien régaler vos papilles que vos yeux les 2 et 3 avril 2011.  En effet, il y avait à la Halle des Cinq Fontaines, le salon du chocolat.

Plusieurs chocolatiers de Delle, Belfort, Lure et les élèves du CFA de Belfort participaient à cette sympathique et gourmande manifestation! Sans compter plusieurs commerçants de Delle qui ont apporté leurs contributions (soins de beauté, coiffure, fleurs, bonnetière, restauration) Défilé oblige! Puisque le samedi a eu lieu un défilé de robes et accessoires en chocolat s'il vous plait! L'histoire ne dit pas si nos mannequins ont mangé leurs vêtements.

Des concours, aussi, ont été organisés. Et que le meilleur gagne!

Remercions "Delle Animation" pour l'organisation de ce salon et pour leur bon accueil.

Vivement le prochain "salon du chocolat"! salon chocolat delle 001salon chocolat delle 007

Josette

Posté par atelierjournal à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les Florentins de Mamie coco

Préparation 30 mn

Repos 1h

Cuisson 15 mn

 

Ingrédients:

200g de sucre en poudre

80g de farine

280g d'amandes effilées

4 blancs d'œufs

60 g de beurre

180g de fruits confits (papaye, ananas, raisins, cerises)

240g de chocolat (facultatif)

 

Préparation:

Dans une terrine, mettre les fruits coupés en tout petits dés. Mélanger avec le sucre, les amandes et la farine.

Incorporer les blancs battus en neige puis ajouter le beurre.

Laisser reposer une heure.

 

Dresser sur une plaque beurrée des petits tas de pâte espacés. Les étaler en forme de disques à l'aide d'une fourchette.

 

Cuire à four moyen 8 à 10 mn à 150° (th.5) Laisser refroidir les biscuits sur un chiffon.

Faire fondre le chocolat au bain marie. Napper le dessus des Florentins.

 

Bonne dégustation!

images

 

Mamie Coco

Posté par atelierjournal à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


La dentelle de Luxeuil

Au milieu du 18è siècle l'art de la dentelle s'est infiltrée dans les foyers de Haute-Saône. C'est ainsi que la petite Marie, née à Luxeuil-les-Bains, observait la maman et ses voisines confectionner de merveilleux napperons en dentelle. A l'âge de 10 ans, elle s'est elle même lancée et aujourd'hui âgée de 70 ans, c'est devenu une passion. 

Elle a bien voulu nous montrer ses oeuvres qu'elle offre à sa famille ou à l'occasion de fêtes et nous expliquer les différentes étapes de confection:

  1. Recopier sur papier calque le dessin du futur napperon
  2. Poser le lacet (ruban ajouré sur les bords) en suivant les contours des motifs et en le maintenant par des points de couture
  3. Réunir les motifs par différents points de broderie à l'aide de coton à broder très fin

 

Quel merveilleux résultat! 

poney 002poney 005

Josette

Posté par atelierjournal à 10:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 mai 2011

Compostelle

 Je vais vous raconter mon pèlerinage des chemins de Compostelle, cela a été une aventure magnifique .

 Nous sommes partis de Vezelay guides par les étoiles ,surtout celle du berger. Mes yeux ne sont pas assez grands pour voir ces merveilles . Le soir nous sommes très contents de nous retrouver pour se reposer et nous remémorer toutes les belles choses de la journées. Nous marchons par tout les temps à raison de 25 à27 km par jour,tous ces monuments et ses paysages que je pourrais raconter à mes petits enfants.

Dans toutes les villes ou nous sommes passés, nous avons été très bien acceuillis.Quand nous sommes arrivés à Puento La Reina le jour de ST Jacques,quelle grande fête.

En tout nous avons parcouru 1660 km. Tout ce que je viens de vous raconter n'était qu'un rêve que j'espère pouvoir réaliser un jour.

  Alphonse II le Chaste, premier pèlerin.

Marie-claire et ses rêves. 

 

Posté par atelierjournal à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 avril 2011

L'ancienne Civette

En 1975, la maison attenante à l'Hôtel du Nord a été démolie et un square a été aménagé.

Dans la rue St Nicolas, face au faubourg de Belfort, il y avait deux bâtiments qui abritaient une banque (la Banque Populaire) et un bureau de tabac (la Civette). Derrière ses bâtiments, il y avait des terrains vagues.

En septembre 1977, les immeubles ont été détruits. La rue Eugène Claret et un carrefour muni de feux tricolores, ont ainsi vu le jour.

Quelques années plus tard, ces feux ont été supprimés et remplacés par un rond point.  On appelle ce carrefour le "carrefour central". La Civette existe toujours mais sur le faubourg de Belfort.

rond_point_009

 

Josette

Posté par atelierjournal à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

REPAS INTERGENERATIONNELS

A midi, au Foyer restaurant Louis Clerc, il y a les papys et les mamies bien sûr. Mais il y a aussi des enfants scolarisés. C'est la cantine scolaire.

Seulement, voilà, les tables sont séparées: les petits d'un côté, les grands de l'autre. Pourquoi, de temps en temps ne pas manger à la même table? C'est l'idée que nous avons soumise aux enfants et à leurs animateurs ce qui les a enchantés.

L'expérience a été tentée à l'occasion d'Halloween où  nous étions tous plus ou moins déguisés et grimés. Eparpillés parmi les tables des enfants, les "anciens" ont répondu à de nombreuses questions: "T'as quel âge? Où tu travaillais? Est-ce que t'as des enfants? T'habites où? Comment c'était Noël quand t'étais p'tite? Est-ce que t'as un ordinateur? etc, etc...?"

Le repas outre qu'il était très bon (félicitations au cuisinier et à ses collaboratrices) a vraiment été très convivial. Petits et grands en redemandent. Alors, pourquoi ne pas renouveler, de temps en temps, ces rencontres "intergénérationnelles"?poney 003

Bonne idée! Trouvons vite une date. Après concertation générale, rendez-vous est pris pour le mardi 8 mars 2011 à l'occasion de Mardi gras.

Ah! Quel bon moment, nous avons encore passé!

Les enfants déguisés ont accueilli les mamies à leurs tables. Les questions fusent d'un côté comme de l'autre. Rires, chansons, bon repas, tout était là pour procurer une ambiance bien agréable.

Et cette fois-ci (une fois n'est pas coutume), ce sont les mamies qui ont reçu des leçons! Vous voulez des exemples? D'accord:

Angèle sait tout, désormais sur les dinosaures et les crocodiles; calcul mental pour Marie-Claire; Germaine a pu vanter, en chansons, sa belle ville de Toulouse; Renée quant à elle, est partie, en pensée bien sûr, en vacances avec sa petite tablée; pour Josette c'était la famille et ses origines; Jocelyne et Marie-Hélène participaient pour la première fois à cette sympathique réunion. Et que dire des délicieux beignets de carnaval partagés avec tout ce petit monde (encore merci Bruno).

atelier journal 024

A renouveler, bien sûr, avant les vacances d'été!

Posté par atelierjournal à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'HIVER.

Tout blanc comme habillé d'un grand manteau.

Il est là!

Froid, calme reposant.

Recouvrant tout, d'une fine poudre d'étoiles.

Qui dit que l'hiver est triste

non,vous vous trompez

Il a tellement de charme et de bonté.

    

 

 

 

 

 

 

Posté par atelierjournal à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]